Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Tabouanant Magaⵣine

Le Tabouanant Magaⵣine

Le journal de ceux et celles qui n'ont pas oublié d'où ils viennent


Adieu Djamila ! Nous ne t’oublierons jamais

Publié par Karim Kherbouche sur 7 Décembre 2008, 13:53pm

Catégories : #Portrait d'une personnalité du village

Il a fallu plusieurs jours après le choc de ton décès tragique, chère cousine et sœur Djamila, pour que je puisse enfin écrire ces douloureux mots sur toi. Toi que nous aimons tous et qui était la fierté de notre famille. Tu nous as quittés à la fleur de l’âge sans nous laisser le temps de profiter de ta présence.

Tu t’es battue crânement contre ce maudit cancer qui a fini par avoir raison de toi. Tu attachais beaucoup d’importance à la vie mais la mort ne t’avait jamais fait peur. Tu es la plus belle leçon de courage pour toutes celles et tous ceux qui t’ont connue. Bien que tu sois partie de si tôt, tes enfants, Chouaib, Anes et Asma que tu as laissés en bas âge, seront fiers d’avoir une maman comme toi, tendre, altruiste, tolérante, compréhensive, éloquente, et bien d’autres qualités qui sont les tiennes.    

Tu étais l’une des premières filles de la famille à aller loin dans tes études en obtenant avec brio ton ingéniorat. Tu étais une femme intellectuelle et très attachée à ses origines. Croyante, tu as dédié ta courte vie à l’adoration de Dieu. Tolérante, tu acceptais ceux qui étaient différents de toi et ils ont toujours trouvé une place dans ton cœur et ton univers beau, tendre et plein de belles choses.

Que de bons souvenirs nous garderons à jamais de toi ! Des souvenirs notamment des vacances estivales que tu passais chez nous en Kabylie, toi qui est née et vivais à Alger. Tu étais tout le temps optimiste et pleine de vie. C’est dur pour nous de penser que tout cela est maintenant fini mais nous nous plions devant la volonté de Dieu.  

Adieu Djamila, tu seras pour toujours dans nos cœurs. Que Dieu t’accueille dans son vaste paradis.

Karim Kherbouche  

Commenter cet article

Karim 29/03/2015 15:59

Merci a khali Idris pour cet émouvant poème et ravi de te lire après tant d'années d'absence. Djamila vivra dans nos coeurs pour toujours. C'est une étoile qui s'est éteinte dans notre famille et qui continue de nous illuminer avec son image et tout ce qu'elle a laissé de bon derrière elle. La vie est courte quelque soit la durée de notre passage. Que Dieu l'accueille dans son vaste paradis incha allah. Merci encore a khali.

aregradjidris 19/06/2009 01:19

ce poeme est dedie a la memoire de notre chere djamila
akragh avghigh adhalhoughaghligh yargagui oudhariwhad ouravghigh assahkoughyama izadh lahlakiwoufighd imaniw latsroughougadhagh adadjagh arawiwlahlak yatsoumou adhguizguigh feshlagh amzal amyidhsouraw ouaraghath thazwithanaadam oualah arthatsghidhkarhagh adhmouklagh lamrizik thachva agour laidhlahlak agui ourihalousazaka igatsawiarouhiw ghouram adyajvouayama aazizane felliagzakam anastaafoumayavgha sidi rabiadnarnou vava ghournaghdhildjanath anchallah aniliagasmi ikanfourkaghzayath athaakoumt felliyoussad lahlak ourfakaghalimi iguassagh adhguimazal dhafragh thazalithhamlagh assira nanvidhaawin sikouvlagh thaswiaathimi ldjarh idhouriyiourthadhssi felli adounithmrahva swa adyafka rabiakval adhmadhlant waliwadjamaagh mara ikrivaneathanwassigh farawiwmaziyith athnaiwnaneghadhniyi gazmane ouliwadakrane dhigoujilenedans ce poeme j ai imagine comment djamila pensait durant les derniers jours de sa vie.          que dieu ait son ame et l acceiulle dans son vaste paradis

REDOUANE 21/12/2008 16:38

Salut Karim,Je te remercie pour l'initiative, et je serai fidele a votre blog, car je me sens dans ma famille, et e suis là pour toute aide.Cordialement REDOUANE

Karim 21/12/2008 12:51

Merci Redouane, mon frère, mon ami de ton com et de l'intérêt que tu portes pour ce blog. En effet, les mots ne sont pas à même de décrire cette grande dame au charisme inégalable. Elle restera pour moi personnellement un exemple type d'être humain qui servira de modèle. Après le chagrin ressenti suite à l'annonce de son décès -ats-yerhem Rebbi- je me rends compte finalement qu'elle méritait beaucoup mieux que la vie... A Dieu nous appartenons et à lui nous reviendrons, ya ssaadek ya faal elkhir.Karim    

Redouane Bendriss 20/12/2008 15:40

Ce fut un monde triste après la disparition de notre chère et sœur Djamila, le peut de temps que j'ai connu cette femme noble seul et unique dans son genre, j'ai constate beaucoup de charisme chez elle, courageuse, exemplaire une perle rare que je n'est  jamais vu de ma vie, un roman ne suffit pas pour la décrire, il fallait vivre les dernier temps avec elle, je vous assure que des million d'homme ne peuvent résisté a cette maladie car elle été consciente de sa mort, elle la géré jusqu'a la dernière bouffait d'oxygène . Non seulement elle donné  les dernières instructions a chacun de sa cellule familiale, pire encore sans souffrance et sans ce plaindre, la pauvre chérie je te dis repose en paix car tu as assez donné dans la vie, pardonnez moi de dire que djamila mérité beaucoup plus de respect et d’amour vis avis de son encontre.
 Ton beau frère qui te respecte beaucoup REDOUANE

mabrouk 29/03/2015 13:36

Tu as laissé un grand vide petite soeur.Il reste que les yeux pour pleurer.A Dieu nous appertenons et à lui nous reviendrons.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents